NOVECENTO Pianiste

mise en scène de Romain PIERROT

d'après le texte d'Alessandro BARICCO

 

Mi théâtre, mi concert, ce spectacle offre un moment hors du temps  où la musique suggère, illustre et  cadence  l’histoire de ses notes jazzy, ragtime, blues et même classique...

 L’association Atravez est fière de produire ce nouveau spectacle, dont la première a eu lieu  à guichet fermé le 25 octobre 2013 à l’Espace Culturel Georges Brassens à Léognan.

 

RESUME DE LA PIECE

Danny Boodman T.D. Lemon Novecento  est  abandonné à sa naissance sur un paquebot transatlantique en 1900. Adopté par l'équipage, il grandit parmi eux sans jamais mettre un pied sur la terre ferme. C'est dans ces conditions qu'il va développer une sensibilité unique pour la musique, espace de liberté et de voyage pour lui. Une légende est née : Novecento ; sans jamais être descendu à terre, il va devenir le plus grand pianiste de son temps.

Nous cherchons des lieux ou des diffuseurs pour  tourner ce spectacle,

VOUS POUVEZ PRENDRE CONTACT

par téléphone:06 45 89 92 38

par courriel: contact@atravez.com

« Parmi toutes les vies possibles il faut en choisir une à laquelle

s'ancrer pour pouvoir contempler sereinement toutes les autres. »

 


Après « Alice » et « Gulliver », deux opéras contemporains créés et mis en scène par Armando BERGALLO (2009 et 2010), l’association Atravez s’est lancée en 2012 dans une nouvelle production : Novecento : Pianiste. Ce texte, déjà bien connu du public, est mis en scène par Romain PIERROT, joué dans son intégralité par Julien SEVA, et mis en musique au piano par Julien HERRAIZ.

 

C’est une nouvelle fois la rencontre de plusieurs talents émergents qui rend possible cette création. Rencontre entre un metteur en scène, un musicien, et un comédien dont la complicité s’est déjà exprimée lors des précédentes productions Atravez.  

Un spectacle qui s’enrichit également de nouvelles rencontres, avec la participation de l’artiste designer Wilfrid JOLLY qui a créé des décors sur mesure, ou encore Morad SIDI AISSA pour la mise en lumière.

 
   

Une Mise en Scène de Romain PIERROT

 

 

Historique du projet

Julien Séva, Romain Pierrot et Julien Herraiz ont tous les trois participé aux opéras contemporains Alice et Gulliver de l’artiste contemporain Armando Bergallo, montés au sein de l’association Atravez. Leur bonne entente artistique et amicale durant ces projets a fait naître en eux le désir de créer un spectacle ensemble et en adéquation avec la philosophie d’Atravez, à savoir la rencontre entre les arts. Romain avait déjà travaillé sur le texte d’Alessandro Baricco Novecento pianiste sous la forme d’une lecture théâtralisée et l’ayant toujours gardé dans un coin de sa mémoire, il avait envie de l’explorer différemment. Le style du texte ainsi que les thèmes abordés tels que l’amitié, l’amour de la musique et l’époque des années vingt ont convaincu les deux Julien de travailler sur ce texte. Atravez, très enthousiaste à l’idée de soutenir ce projet,  présenta un jeune artiste designer, Wilfrid Jolly avec qui elle avait déjà travaillé au cours de plusieurs manifestations. Ce dernier accepta de concevoir et de réaliser les décors. Il ne restait plus qu’à trouver une structure acceptant d’accueillir la création du spectacle. L’Espace Culturel Georges Brassens à Léognan, la salle où avait déjà été joués les opéras Alice et Gulliver accepta gracieusement d’accueillir la résidence. Ainsi tous les rouages étaient-ils en place pour commencer l’aventure Novecento…

 

 

Notes d’intention

Novecento, pianisteretrace l’idée d’une rencontre aux multiples facettes : entre le texte et la musique, le comédien et le musicien, le narrateur et Novecento, la réalité et le souvenir, la terre et la mer, les artistes et le public…

 Dans un premier temps, il fallait que la musique se marie parfaitement au texte et le texte à la musique, sans se heurter. Pour aider à cette fluidité, le musicien se fond complètement dans le récit, oreille attentive à qui le narrateur raconterait encore et encore l’histoire de Novecento.  Le musicien enrichit le récit de sa propre expérience et forme un appui précieux pour le comédien.

 Dans un second temps, il fallait créer du mouvement, concevoir le jeu théâtral comme une partition musicale : des ruptures de rythme, des moments fortissimo, d’autres piano. Il fallait  jouer avec les émotions comme avec les cordes d’un instrument et ainsi tenter d’accrocher le spectateur pour ne plus le lâcher et le faire voyager. L’action se situe volontairement dans un espace flou propice à l’évasion. On y voit tantôt un bar où le narrateur dévoile ses souvenirs, tantôt un endroit du bateau où l’action s’est déroulée, tantôt une scène de théâtre où le comédien prend à parti le public. Un travail important a été fourni dans les décors et les lumières pour  appuyer ce roulis permanent de mots et de notes. Le musicien, quant à lui, souligne et rythme l’histoire à la manière d’un métronome, aide le comédien à  transporter le public d’un endroit à un autre, à le faire plonger dans cette ambiance si particulière des années 20, en pleine explosion du jazz.

 

 

 L'auteur

 

Alessandro Baricco est né le 28 Janvier 1958 à Turin. Il est écrivain, musicologue et homme de théâtre. Ses écrits ont été traduits dans de nombreuses langues.  Son style mélange la littérature, la déconstruction narrative et une présence musicale qui rythme le texte comme une partition.

Parmi ses plus grands succès, notons l’obtention du Prix Medicis étranger pour « Châteaux de la Colère » (1991) et son best-seller international « Soie » (1997).

Avec « Novecento : Pianiste » (traduit en français en 1997), il réunit en une œuvre ses passions pour l’écriture et la musique.

 

 Le metteur en scène

 

Âgé de 31 ans, Romain PIERROT est un comédien et metteur en scène bordelais.

Après avoir obtenu son baccalauréat option théâtre, il effectue une formation pré-professionnelle à la Théâtrerie dirigée par Jean-Claude Parent. Il travaille aujourd’hui au sein de plusieurs troupes comme Le théâtre du Nonchaloir, Les délivreurs de mots, Nougatine ou encore Atravez.

En tant que comédien, Romain a travaillé sur de nombreuses pièces avec différents metteurs en scène qui lui ont permis de se diversifier et de compléter sa formation d’acteur. En voici quelques exemples :

  • Apnée ou le dernier des militants de Yves Reynaud, mise en scène Marie-José Bouazis
  • Haute Surveillance de Jean Genet, mise en scène de Chloé Barbe et Gilles Bouazis
  • Madame, Monsieur ou L’impromptu de Saint-Cloud de Philippe Cougrand, mise en scène Patrice Saunier
  • Mc Beth de William Shakespeare, mise en scène Serge Gestas
  • L’augmentation de Georges Pérec, mise en scène Evelyne Gachet
  • Alice de Armando Bergallo, mise en scène Armando Bergallo
  • Petites pièces à géométrie variable de Jean-Yves Pic, mise en scène Jean-Claude Parent
  • Bal Trap de Xavier Durringer, mise en scène Nathalie Canet
  • Oncle Vania de Tchekov, mise en scène Geneviève Cazenave-Dumée
  • Chinoiseries de Olivier Besse, mise en scène Olivier Besse
  • Les femmes au tombeau de Michel de Ghelderode, mise en scène Hadrien Rouchard et Patrice Saunier
  • Le joueur de flûte de Hamelin d’après le conte des frères Grimm, mise en scène Dominique Zabala

En tant que metteur en scène, Romain a déjà travaillé sur les textes suivants:

  • Paris Varie de Boris Vian
  • Chroniques des jours entiers, des nuits entières de Xavier Durringer
  • Contes et exercices de Eugène Ionesco
  • La machine infernale de Jean Cocteau
  • Grand peur et misère du IIIeme Reich de Bertolt Brecht

 

 

Deux Artistes sur Scène

 

Cette version de « Novecento : Pianiste » fait se rencontrer sur la scène un comédien, Julien SEVA, et un musicien, Julien HERRAIZ.

Julien SEVA (31 ans) est un comédien qui sillonne les planches depuis une quinzaine d’années.  Ses rencontres au lycée des Graves (Gradignan) avec Patrice Saunier de la compagnie des Enfants du Paradis, Marie José Bouazis et Romain Pierrot l’amènent à découvrir sa vocation de comédien, dans le cadre de l’option théâtre. Depuis, il multiplie les projets au répertoire très varié.

 

Au sein de la compagnie du Nonchaloir, il joue entre autres les pièces suivantes, sous la direction de différents metteurs en scène tels que Patrice Saunier, Geneviève Cazenave, Chloé Barbe et Gilles Bouazis :

  • L’impromptu de Saint Cloud de Philippe Cougrand
  • Dernier jour de Carnaval, de Goldoni
  • L’assemblée des femmes, d’Aristophane
  • Oncle Vania de Tchekov
  • Beyrouth Hotel, de Rémi de Vos
  • Haute Surveillance de Jean Genet…

 

Il apparaît aussi dans des lectures théâtralisées de la compagnie des Délivreurs de Mots, sous la direction d’Evelyne Gachet. Cette dernière l’avait aussi mis en scène dans l’Augmentation de Georges Pérec, au sein de la compagnie Nougatine.

Ses dernières apparitions ont lieu dans des projets pluridisciplinaires, mêlant théâtre, musique, chant, arts plastiques, au sein de l’association Atravez, et notamment Alice et Gulliver, deux opéras contemporains d’Armando Bergallo metteur en scène et plasticien internationalement reconnu.

 

Julien HERRAIZ (30 ans) a commencé à étudier le piano dès l’âge de 8 ans. Formé à la musique classique à l’école municipale de musique de Léognan en Gironde, il s’est ouvert assez tôt aux musiques du monde et aux musiques improvisées.Instrumentiste « touche-à-tout », il pratique également la guitare acoustique et a appris le trombone à coulisse, instruments qui lui ont permis de rencontrer de nombreux musiciens d’explorer des horizons musicaux variés, du flamenco (guitare) au jazz-funk (trombone).

 

 Il est actuellement pianiste dans le groupe Tal vez, quartet de musique latine (salsa, samba, bossa nova).

 

 Ayant été initié au théâtre dans sa jeunesse, Julien apprécie particulièrement le jeu scénique et s’est investi ces dernières années dans plusieurs projets mêlant musique et théâtre mais aussi conte, danse, ou encore peinture. Ce fut le cas dans la comédie musicale Wild Party mise en scène par Cyril Fargues (2009) ou encore dans le spectacle Carnet de voyage créé et mis en scène par Pierre-Etienne Larrous (2010-2012).

 

 

En 2009 et 2010, il a déjà joué (piano et guitare) aux côtés de Romain Pierrot et de Julien Séva dans les spectacles pluridisciplinaires Alice et Gulliver créés et mis en scène par le peintre Armando Bergallo et produits par l’association Atravez.

 

 

 

Une Equipe en Coulisse

 

 

Wilfrid JOLLY, décors

Morad SIDI AISSA, mise en lumière Captation vidéo : Romaric MORALES

Régie technique : Julien SAINZ,

Chargée de communication : Inês MARQUES, 

Graphisme : Mylène MEYSSONNIER

Vu dans la presse

 

Sud Ouest le 2 juillet 2013 par Sophie Neupert

 

Un spectacle théâtre et musique en gestation

LÉOGNAN Samedi dernier au matin à l’espace culturel Georges-Brassens, l’association Atravez avait invité à une répétition-filage un petit nombre de spectateurs désireux d’échanger sur l’évolution de son projet théâtre/musique avant sa résidence de création en août. Novecento pianiste d’Alessandro Barrico, mis en scène par Romain Pierrot avec le comédien (narrateur) Julien Seva et Julien Herraiz au piano, raconte une légende. Le trompettiste fait vivre sa rencontre avec celui qui deviendra son meilleur ami Dany Boodman TD Lemon Novecento, le plus grand pianiste qui ait jamais joué sur l’océan. Abandonné à sa naissance à bord d’un bateau, il n’en est jamais descendu depuis. Ragtime et jazz rythment l’histoire aussi des migrants de cette époque, entre misère et espoir d’un avenir meilleur dans cette Amérique où tout semblait possible. Un texte puissant et captivant, un spectacle vibrant. Première représentation publique le 25 octobre.

LEOGNAN MAGAZINE decembre 2013

 

NOVECENTO, une légende réincarnée.

 

Ce 25 octobre s'est jouée à guichet fermé "NOVECENTO : PIANISTE", pièce théâtro-musicale d’après le texte d’Alessandro BARICCO, mise en scène de Romain PIERROT, une nouvelle production d’ATRAVEZ.

 

Il est 21h et quelques battements de cœur. Dans le brouhaha de la salle comble, on égrène les désistements de dernière minute : trois places seulement. Nombreux sont les déçus de ne pas pouvoir entrer. Derrière le rideau, la troupe se concentre.

 

NOIR… le piano s’enjazze, le rideau s’ouvre. Le silence se fait. Julien SEVA, le conteur, et Julien HERRAIZ, le pianiste, embarquent le public évoquant le début de siècle dernier, l’espoir des migrants, l’Amérique, les musiques nouvelles et la vie de NOVECENTO, pianiste de légende né sur un transatlantique sans jamais avoir mis un seul pied à terre. Le fantôme de NOVECENTO s’incarne, non pas sur la scène, mais partout dans la magie du théâtre. Il prend possession des cœurs, des oreilles, de chaque main et chaque pied qui peu à peu vont cadencer ragtime, jazz, blues et classique. Happé par une mise en scène innovante et maitrisée, le déferlement des mots et le roulis des notes, le public est conquis, rit, applaudit, frémit et propulse le duo complice au summum de son talent jusqu’au final intimiste, émouvant…

NOIR … la salle se lève, acclame, et applaudit durant plusieurs rappels.

 

La soirée se terminera tard pour toute l’équipe d’ATRAVEZ. Artistes, techniciens et bénévoles se félicitent de cette année de travail durant laquelle professionnalisme et amitié ont conduit ce magnifique projet et remercie l’ECGB pour son accueil et son soutien.

Parlez-en autour de vous, Novecento revient bientôt, promis !

 

 

____________________
Rencontres   artistiques
Soutien à la création locale
ATRAVEZ est une association loi  1901.

 

Président: Julien SAINZ

Vice présidente: Josette LUCAS

Trésorier: Jean Manuel SAINZ

 


 

En savoir plus...